Burning – Sélection officielle

Tout feu, tout flammes♥♥♥

Lors d’une livraison, Jongsu, un jeune coursier, tombe par hasard sur Haemi, une jeune fille qui habitait auparavant son quartier. Elle lui demande de s’occuper de son chat pendant un voyage en Afrique. À son retour, Haemi lui présente Ben, un garçon mystérieux qu’elle a rencontré là-bas.
Un jour, Ben leur révèle un bien étrange passe-temps…

Adapté d’une nouvellede Murakami, Burning possède la fièvre un peu inquiète, constamment au bord du thriller, des films de la Nouvelle Vague. Les trois se fréquentent, se jaugent un peu, se frottent au cadre, se tournent autour dans une petite musique intime étrange, envoûtante, avec une légèreté feinte qui cache le drame. Burning fait partie de ces films rares qui s’emparent de vous, ne vous lachent plus. Comme un ballet de feux follets qui très progressivement vous dévoilent leurs mystères. La photo sublime participe de cet effet d’un film sinueux et captivant, qui marque le grand retour du cinéaste à Cannes cette année. Trio amoureux, amitié teintée de rivalité, Burning palpite d’une poésie sombre et envoûtante.

Thierry Van Wayenbergh

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *