Le cinéma en fête à Gand

La Wallonie a son Festival du Film Francophone de Namur; la Flandre, elle, a son Film Fest Gent: depuis 45 ans, la ville accueille pendant 10 jours un large public pour un évènement qui propose une programmation internationale d’une rare richesse. Depuis le 9 octobre, le Festival offre en effet au public et aux professionnels un véritable best-of des 3 grands rendez-vous européens et mondiaux que sont Berlin, Cannes et Venise. Le film d’ouverture donnait déjà le ton en la matière, avec rien moins que le superbe Girl, Caméra d’Or et Prix d’interprétation Un Certain Regard sur la Croisette. Une affaire de famille, la Palme d’Or 2018, de Kore-Eda, est également au programme, de même que Cold War, de Pawel Pawlikowski, Prix de la mise en scène à Cannes. Et ce ne sont que là que 3 exemples parmi bien d’autres.

Mais le Film Fest Gent ne se “contente” pas de projeter les meilleurs films berlinois, cannois et vénitiens. Ainsi, le très attendu Kursk, de Thomas Vinterberg, qui retrace la tragédie du sous-marin russe, ou encore Loro, le dernier film de Paolo Sorrentino qui évoque à sa manière le parcours de Silvio Berlusconi, figurent également sur la liste richement fournie du festival gantois.

Ce dernier se poursuit jusqu’au 19 octobre, toutes les informations se retrouvent (en néerlandais et en anglais) sur le site www.filmfestival.be.

Olivier Clinckart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *