Guest of Honour – Mostra 2019 – Compétition officielle

♥1/2

Un père fait face à sa fille âgée d’une vingtaine d’années qui souhaite rester en prison pour une agression sexuelle qu’elle sait ne pas avoir commise. Leur relation va se compliquer lorsque le passé refait surface.

Atom Egoyan déçoit avec ce mélodrame peu convaincant. On attendait en effet mieux du réalisateur canadien que ce long-métrage assez maladroit qui se perd assez rapidement dans une succession d’ellipses nuisibles à la cohésion de l’intrigue. Le casting semble d’ailleurs faire les frais de cette mise en scène peu inspirée: malgré quelques bons moments, les comédiens peinent, eux aussi, à nous convaincre. Nul doute que la renommée d’Egoyan lui a valu cette sélection officielle à la Mostra, mais ce dernier film en date ne méritait pas de tels honneurs.

Olivier Clinckart